L'anxiété et les troubles anxieux

Vous avez dit troubles ?

shutterstock_1537715447

Vivre une anxiété occasionnelle fait partie de la vie normale. Cependant, les personnes souffrant de troubles anxieux expérimentent une inquiétude et une peur intenses, excessives et persistantes face aux situations quotidiennes sans forcément en saisir l'origine.

L'idée de trouble anxieux suggère une maladie, alors qu'il ne s'agit que d'un dérèglement de la réponse au stress. Le stress est passé, mais la réponse est restée sans que le corps ne sache revenir à la normale, aidé en cela par des pensées irrationnelles qui rallument en permanence la réponse au stress. C'est le schéma d'anxiété ou la boucle sans fin qui peut faire virer votre anxiété  à l'épuisement  voire à la dépression.

En fait, la plupart des gens ne sont pas au courant des recherches approfondies qui montrent que la thérapie pour l'anxiété fonctionne !

Nous ne traitons jamais l'anxiété ou le stress comme un trouble ou une maladie que vous "avez" mais comme un schéma psycho-corporel vers lequel nos clients se sont tournés. C'est notre travail ensemble de déterminer comment nous allons l'éteindre.

Notre cerveau est «plastique», il change tout le temps, comment pouvons-nous utiliser cette plasticité pour sortir des vieux schémas d'anxiété ou de panique?

L'approche intégrative est la seule approche qui donne des résultats rapides et durables

En effet l'anxiété présente différents aspects et chaque approche thérapeutique peut être experte dans un domaine mais ignorer relativement un autre. Ainsi la thérapie comportementale privilégie les pensées et l'analyse des situations, l'approche psycho-énergétique le travail sur les émotions bloquées, l'approche psycho-corporelle la relaxation et l'ancrage énergétique tandis que certaines techniques issues de l'hypnose ou de la PNL, combinées à ces approches permettent de faire des progrès spectaculaires.

l’aspect cognitif

L'anxiété peut impliquer une inquiétude générale sur une variété de problèmes, comme dans le cas du trouble d'anxiété généralisée (TAG). Souvent, l'inquiétude est répétitive sous forme de ruminations ou pensées obsessionnelles. Dans d'autres cas, l'inquiétude est contextuelle, comme avec des phobies spécifiques. Dans tous les cas l'anxiété fonctionne comme une sorte d'"empreinte" qui nous maintient dans l'état problématique. Il s'agit d'identifier, de provoquer puis de remettre en question ces comportements avec des techniques appropriées pour que le sentiment d'anxiété, les schémas associés de comportement et les empreintes émotionnelles soient modifiés et surmontés.

l’aspect émotionel

Lorsque nos sentiments d'inquiétude envahissent notre cerveau, tout s'accélère, y compris notre corps. Saviez-vous que les signaux neurologiques de notre cerveau émotionnel voyagent plus rapidement que ceux de notre cerveau rationnel ? Pour cette raison, travailler avec les émotions - et leurs expressions somatiques ou corporelles - est au cœur d'un bon travail thérapeutique. Il s'agit de vous enseigner comment surmonter l'anxiété en utilisant des stratégies pour identifier, contenir, réguler et transformer les sentiments anxieux difficiles.

l’aspect physiologique

Certaines personnes ressentent principalement leur anxiété ou leur stress dans leur corps. C'est le cas de l'attaque de panique, qui semble sortir de nulle part. En réalité, ce n'est pas le cas, et une partie de mon travail consiste à vous enseigner à reconnaître les signes précurseurs de l'anxiété plus tôt dans le processus.

Tout comme le corps peut être une source d'anxiété et de stress, il peut également être la première source de récupération. Créer une sensation et une expérience positives dans le corps est un moyen important de développer la relaxation et la maîtrise émotionnelle.

l’aspect social

L'anxiété sociale se rapporte à l'anxiété qui se manifeste dans un contexte relationnel. Ces signaux deviennent généralisés et exacerbés avec le temps. Une personne qui n'est pas naturellement à l'aise avec les interactions relationnelles peut être plus susceptible de répéter et de généraliser les expériences et les réponses sociales négatives cela devient comme une prophétie auto-réalisatrice négative. Il va falloir apprendre qu'il existe de nombreux aspects relationnels positifs de l'introversion et qu'être timide ne conduit pas nécessairement à l'anxiété, et surtout créer une prophétie auto-réalisatrice positive.

L'identité

En travaillant sur son anxiété, on se rend compte souvent qu'on l'a laissée nous définir et et qu'on a oublié ce que se serait d'avoir un esprit clair. Si nous ne déclarons pas notre identité, il est trop facile de permettre à d'autres personnes, circonstances ou situations de la déclarer pour nous. Lorsque nous permettons à quelque chose de pénétrer notre identité, cela peut facilement devenir une lentille à travers laquelle nous voyons et interprétons notre monde. Tout à coup, des choses qui pourraient être considérées comme des ralentisseurs deviennent des murs de béton. «Je suis trop anxieux» et «je ne peux pas» deviennent inséparables. L'anxiété ressemble alors aux murs de la prison d'une fausse identité.  Notre travail sera de faire tomber ces murs pour vous permettre de vous libérer et d'accéder à une image de vous valorisante et assertive.

.. et comment seriez-vous en tant que personne si l'anxiété n'était plus un problème dans votre vie ?

libre de toute anxiété

Quelle que soit la forme d'anxiété dont vous souffrez, notre prise en charge peut vous aider.

L'agoraphobie  est un type de trouble anxieux dans lequel vous redoutez et évitez souvent des endroits ou des situations qui pourraient vous faire paniquer et vous faire sentir pris au piège, impuissant ou embarrassé.

Le trouble anxieux généralisé comprend l'anxiété persistante et excessive et l'inquiétude au sujet d'activités ou d'événements même ordinaires. L'inquiétude est sans proportion avec les circonstances réelles, difficile à contrôler et vous affecte physiquement en vous épuisant.

Le trouble panique implique des épisodes répétés et soudains d'anxiété intense et de peur voire de terreur qui atteignent un pic en quelques minutes créant des attaques de panique. Vous pouvez ressentir une catastrophe imminente, un essoufflement, des douleurs thoraciques ou des palpitations cardiaques. Ces attaques de panique peuvent vous faire craindre qu'elles ne se reproduisent ou vous pousser à tout faire pour éviter des situations dans lesquelles elles se sont produites.

La phobie sociale implique une conscience de soi écrasante dans les rencontres sociales ordinaires, renforcée par la sensation d'être regardé et jugé par les autres et une peur de se retrouver dans l'embarras.

Les phobies spécifiques sont caractérisées par une anxiété majeure lorsque vous êtes exposé à un objet ou une situation spécifique et par des stratégies d'évitement. Les phobies peuvent provoquer des attaques de panique.

Le trouble obsessionnel compulsif (TOC) est composé de pensées obsessionnelles, telles qu'une peur irrationnelle de la contamination, accompagnées d'actes compulsifs, tels que le lavage répétitif des mains, qui sont entrepris pour atténuer l'anxiété générée par les pensées.

Les signes et symptômes d'anxiété courants :

Sensation de nervosité, d'agitation ou de tension
Tension musculaire
Irritabilité
Sentiment de danger imminent, de panique ou de malheur
Accélération de la fréquence cardiaque
Respiration rapide (hyperventilation) peu profonde
Transpiration
Tremblements
Fatigue persistante
Sensation de faiblesse et vertiges
Difficulté à se concentrer ou à penser à autre chose que l'inquiétude actuelle
Impression de ne plus rien savoir
Troubles du sommeil
Problèmes gastro-intestinaux

1er entretien : 60€ (1h)

Consultations à Montpellier
et partout !

Les consultations ont lieu sur rendez-vous à Montpellier et sont également possibles par Zoom™, Messenger™, Signal™ et par téléphone (paiement 100% sécurisé).

Coach professionnelle certifiée RNCP
Praticien PNL certifié ABNLP
Maitre praticien en hypnose ericksonienne